Déjà entendu parler d’Anuga?

Oignon_poivre

Anuga est la plus grande foire alimentaire du monde. Ce salon est le leader international pour le commerce, la restauration et le marché de la vente-à-emporter. Les chiffres donnent le vertige: 284’000m2 de surface d’exposition pour accueillir 6700 exposants venus de plus de cent pays différents. Cette année, 160’000 personnes de 192 pays ont visité le salon.

Un des buts de cette manifestation est de définir les nouveautés en matière alimentaire. Désormais, nos aliments subissent aussi les aléas des tendances! Sans glorifier la cuisine de nos grands-mères, on peut quand même se poser la question de savoir si on a vraiment besoin d’une eau enrichie en collagène pour une peau raffermie…

Pour l’édition 2015, Anuga met en avant des « super aliments » et parmi eux, le quinoa! Rappelons que cette plante est cultivée depuis plus de 5000 ans sur les hauts plateaux d’Amérique du Sud. Il est également bon de se souvenir que dans les années 70, les pays industrialisés (re)découvrent les qualités nutritionnelles du quinoa qui sera par la suite distribué en grande surface. Autre nouvelle tendance: « le smoothie en barre ». Le principe du smoothie est de réaliser une boisson en mixant des fruits et légumes frais. Pourquoi voudrait-on donc revenir à du solide de manière artificielle? Pour finir, je doute que le « fromage râpé conditionné en pot saupoudreur » permettra une réelle avancée dans notre équilibre alimentaire.

Nos rapports avec la nourriture n’ont jamais été aussi troubles. Pourtant informations et aliments de qualité se trouvent en abondance. Dès lors, s’il faut parler de mode, je suis davantage convaincue par les colorants naturels, qui, comme le dit l’émission ABE*, pourraient être une tendance utile au consommateur. En effet, nous savons que l’alimentation a des effets importants sur notre santé.

Des études tendent même à prouver qu’il existe un lien de causalité entre ce que nous mangeons et comment nous nous comportons. La même émission** se penche aussi sur le fait que certains colorants alimentaires (présents dans une multitude de produits préparés) rendraient hyperactifs.

Fort de ce constat, le canton de Vaud a élaboré un projet pilote qui vise à nourrir les écoliers lausannois uniquement avec des produits locaux 100% naturels qui proviennent des artisans de la région. Et visiblement, les écoliers ne boudent pas leur plaisir!***

Au delà des modes alimentaires, ainsi que des régimes en tout genre, il est peut-être bien de réintroduire un peu de bon sens. Manger un peu de tout semble être un bon précepte pour une vie saine. Des associations comme le WWF et d’autres publient des listes de fruits et de légumes de saison. Internet regorge de recettes de cuisine simples et faciles à réaliser au quotidien. De magnifiques livres de cuisine illustrés se trouvent dans les librairies. Et pour les plus téméraires, nous avons la chance d’avoir une pléthore de marchés à la ferme dans notre région!

Alors, « oui » aux études qui aident à mettre en relation alimentation, hygiène et santé, mais « non » aux tendances aberrantes qui suivent des logiques de mode absurde!

 

Pour plus d’informations sur Anuga: Magazine Coopération: article: « Demain à table »

*ABE: Les colorants naturels: une mode utile au consommateur?

**ABE: certains colorants alimentaires rendraient hyperactifs

***VD: un projet vise à nourrir les écoliers lausannois uniquement de produits locaux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s